Basket – FIBA: Pour Niang, le Sénégal peut faire mieux qu’en 2014

SPORT225 – Thierno Niang connaît l’excitation et les émotions qui accompagnent une participation à une Coupe du Monde et l’arrière du Sénégal aimerait beaucoup se retrouver en Chine pour disputer la toute première compétition mondiale à 32 équipes.

Niang est bien placé pour le savoir, puisqu’il a pris part à l’édition 2014 en Espagne. Il est désormais l’un des piliers de la sélection des « Lions du Téranga » qui vient d’assurer sa place pour le tournoi de cet été en Chine.

Les Sénégalais (10-2) ont conclu leur campagne qualificative des Éliminatoires Zone Afrique avec un probant succès 84-63 contre leurs rivaux du Nigeria. Le joueur de 28 ans a tourné avec des moyennes de 3.4 points, 1 rebond et 1.4 assists au cours de ces matchs.

« 2014 a été une formidable expérience. Je connais depuis longtemps les joueurs les plus âgés. Nous avons travaillé très dur pendant une année et nous voulions vraiment nous qualifier pour une cinquième Coupe du Monde. Nous sommes heureux que les choses se sont aussi bien passées, » dit-il à FIBA.basketball.

Le natif de Dakar n’a pas prévu de faire de pause et il entend commencer sa préparation pour la Coupe du Monde, en espérant gagner sa place dans l’équipe qui se rendra en Chine pour cet événement planétaire.

« De maintenant à août, l’objectif est de progresser. De travailler dur sur certains aspects de mon jeu, de devenir plus rapide et d’être simplement en bonne forme. Je veux faire partie de cette équipe, » indique le joueur de 1.85m d’As Douanes à FIBA.basketball.

« MA PREMIÈRE CONVOCATION AVEC L’ÉQUIPE NATIONALE SENIOR EST ARRIVÉE EN 2010. CELA FAIT DONC BIENTÔT 10 ANS QUE JE LA FRÉQUENTE. C’EST LA RAISON POUR LAQUELLE POUVOIR ALLER REPRÉSENTER MON PAYS EN CHINE ET DÉFENDRE SON HONNEUR AURAIT UNE TRÈS GRANDE SIGNIFICATION POUR MOI. »– Niang

Le Sénégal est l’une des équipes africaines qui comptent le plus de participations à la Coupe du Monde FIBA (1978, 1998, 2006 et 2014).

Et l’une de ses plus fameuses victoires dans ce tournoi est survenue il y a cinq ans, lorsqu’il a battu la Croatie 77-75 durant la phase de groupes à Séville, avant de se qualifier ensuite pour les huitièmes de finale, stade auquel le Sénégal s’est incliné contre l’Espagne, hôte de la compétition, à Madrid.

Mais cette fois, Niang est convaincu que son équipe nationale peut obtenir de meilleurs résultats.

« Notre sélection ambitionne de mieux jouer et d’atteindre les quarts de finale. Je pense que nous pouvons y arriver. Nous avons d’excellents joueurs, notamment Gorgui Dieng, Xane D’Almeida, Mohammed Faye ou Youssoupha Ndoye. Ce sont des gars expérimentés et ils sont entourés de jeunes qui ont du talent. Si nous réussissons à trouver le bon équilibre, nous pouvons réaliser de belles choses en Chine, » souligne-t-il.

Il ajoute : « Notre coach Abdou Ndiaye est rigoureux et c’est un bon coach. C’est lui qui m’a convoqué pour la première fois en équipe nationale et nous connaissons sa philosophie. Il veut toujours gagner, et c’est avec cette mentalité que nous abordons tous nos matchs.”

 

Niang dit avoir mûri et gagné en expérience depuis 2014. Participer à une seconde Coupe du Monde serait remarquable pour l’ancien joueur de l’Université de Wisconsin-Milwaukee, qui n’a commencé le basket qu’à 12 ans.

« Mon grand frère Mbaye Niang évoluait aux USA et à chaque fois que j’allais lui rendre visite pour les vacances, il m’emmenait toujours voir ses matchs. Il m’a appris à tirer et à aimer ce sport. Une fois, en rentrant au Sénégal, j’ai décidé de commencer à le pratiquer. »

« En 2008, je suis allé à la SEED Academy au Sénégal, et j’ai eu la chance de faire partie du camp Basketball without Borders (BWB), dont j’ai été élu MVP. À mon retour de cette compétition, j’ai été appelé en sélection nationale U18 du Sénégal.

« Ma première convocation avec l’équipe nationale senior est arrivée en 2010. Cela fait donc bientôt 10 ans que je la fréquente. C’est la raison pour laquelle pouvoir aller représenter mon pays en Chine et défendre son honneur aurait une très grande signification pour moi, » conclut Niang.

Avec FIBA

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
Google+
https://sport225.com/blog/2019/03/01/basket-fiba-pour-niang-le-senegal-peut-faire-mieux-quen-2014">